Le terme « transformation digitale » peut effrayer dans le sens où l’on peut avoir l’impression qu’il s’agit de quelque chose de négatif. Or, dans la transformation digitale, il y a de l’humain, c’est ce qui permet sa réussite ! 

Maintenir son entreprise pour qu’elle ait sa place dans le monde de demain, voilà le challenge de la transformation digitale : adapter sa stratégie, se renouveler, exploiter le marché et ses évolutions. 

De nos jours, les attentes des clients / consommateurs est en perpétuel mouvement. Les sociétés doivent gagner en capacité d’adaptation : être réactives et flexibles. 

  1. Débuter sa transformation digitale. 

Se digitaliser est aujourd’hui incontournable et s’avère être un levier de croissance. Par exemple, les coûts de fonctionnement peuvent être amoindris grâce à l’automatisation de process, la mise en place de procédure digitalisée etc. 

La démarche de transformation digitale doit être en cohérence avec la stratégie d’entreprise et les moyens humains adaptés. 

Faire sa transformation digitale, c’est être proactif. 

2. La maturité de l’entreprise

Lorsque l’on parle de transformation digitale, on peut avoir tendance à parler des technologies, en oubliant rapidement ce qui y fondamental : l’organisation de la société, le management des équipes et les process mis en place. 

L’humain est, nous le répétons, au cœur de cette transformation et s’améliore en compétence et réactivité grâce à la digitalisation. 

3. Etat d’esprit 

Passer à la transformation digitale est un projet d’envergure. L’entreprise doit être conditionnée pour cette transformation : 

  • Maturité de l’entreprise
  • Implication managériale 
  • Intégration de la transformation dans la stratégie 
  • Faire participer les collaborateurs.

Le mot de la fin ? Une transformation digitale se doit d’être collective !

Share This